Conseils de lecture

Zorglub, La fille du Z tome 1

La fille du Z tome 1

Dupuis

10,95
par
15 juin 2017

Zandra, jeune ado de 16 ans, a des aspirations simple de jeune fille de son âge, aller au cinéma ou avoir un petit copain. Mais quand son père n'est autre que le grand Zorglub, savant fou notoire et père surprotecteur, rien n'est simple. Surtout quand papa cache un terrible secret.

Drôle et trépidante, cette grande aventure peut aussi se lire sans forcément connaitre les bandes dessinées Spirou où Zorglub sévi.


Au pied de la falaise

Collectif

Soleil

17,95
par
15 juin 2017

Le quotidien, de l'enfance à l'age adulte, d'un jeune homme dans son petit village. Récit initiatique et conte philosophique joyeux, beau et profond. Une pure petite merveille d'humanité à lire absolument.


Au cirque
15,00
par
14 juin 2017

Au cirque est un livre rare, inclassable, de ceux qui vous trottent dans la tête longtemps. Le sujet: une enquête policière, sorte de cluedo familial
qui fait suite à un fait divers sordide. Mais qu'importe, ici tout est dans la langue, la forme, la construction et là c'est du grand art.

L'auteur nous capte immédiatement par ses mots précis, répétés, ressassés, sa langue rythmée, chaloupée. Il nous tient en haleine par ses mises en scène déroutantes où les perspectives changent, les personnages endossant d'autres rôles que le leur afin de comprendre le drame qui s'est joué.

Fable grotesque, rhapsode rurale, théâtre burlesque, Au Cirque est tout cela à la fois. P. Da Silva nous tient serrés entre ses mots et nous laisse étourdis au sortir de ce tourbillon.


Giant 1

Dargaud

13,99
par
2 juin 2017

Durant la grande dépression, sur les chantiers des gratte-ciel de New York, nous suivons la vie des ouvriers irlandais, et particulièrement celle de Giant, un colosse taiseux au passé trouble. Un récit intelligent et complexe, au dessin magnifique et à l'ambiance bien sombre. Superbe !!


Douleur
21,00
par
15 mai 2017

Voilà dix ans qu’Iris a subi un attentat. Meurtrie dans son corps et son âme, elle supporte le quotidien entre mari et enfant et son poste de directrice d’école qui l’accapare totalement. Mais lorsque surgit Ethan son grand amour de jeunesse, c’est tout cet équilibre précaire qui est mis à mal.

Zeruya Shalev signe ici l’un de ses plus beaux romans. Elle nous questionne sur le passé, son poids, sa possible réinvention mais aussi sur les périls d’une vie faite de non-dits et d’incompréhensions.

Un roman bouleversant posé comme un miroir à nos propres questionnements.