Conseils de lecture

Les Fils conducteurs
7,50
par
14 janvier 2020

Au Ghana, le cimetière numérique de la planète est un lieu cauchemardesque nommé Agbogbloshie. Un monde à part, cette bosse, royaume des mômes qui y suent corps et âmes. Leur job c'est la fouille. Dénuder, démêler les fils conducteurs de nos vieux appareils électroniques devient leur unique moyen de subsistance.
Un premier roman sans concession, au rythme et à la langue percutants, et dérangeant aussi bien sûr. Guillaume Poix braque nos regards de lecteurs sur ce peuple de ferrailleurs confronté à une catastrophe écologique et humaine.


Il s'appelait Antoine

Cindy Valt

Librinova

3,99
par
5 janvier 2020

il s'appelait ANTOINE. SUPER POLAR!

Magnifique polar. Du début à la fin le suspens est là.On croit savoir, mais on se plante peut-être. On se positionne à la place des enquêteurs, on essaie de démêler cette énigme.
On est vraiment pris dedans!
mais laissons donc faire les professionnels!
Installons- nous juste dans notre canapé, bien au chaud et feuilletons ce merveilleur polar écrit à merveille par cet jeune écrivain CINDY VALT.👏👏👏N'hésitez-pas les amis, achetez son livre ,vous ne serez pas déçu.…


La Maison allemande
23,00
par
9 décembre 2019

La maison allemande, Annette Hess, Actes Sud

Francfort, 1963. Eva, une jeune Allemande est sollicitée pour traduire de façon simultanée la déposition des témoins rescapés des camps lors du "second procès d'Auschwitz" qui s'ouvre, et qui doit juger les officiers nazis.
Intriguée par ce passé dont elle ignore tout, elle sent d'instinct que son histoire intime est liée à cette tragédie.Contre l'avis de ses proches, Eva souhaite faire la lumière sur ce douloureux passé, connaître et reconnaître les heures sombres de l'Histoire de son pays pour pouvoir s'engager dans l'avenir.
Annette Hess l'auteure est scénariste pour la télévision allemande. Elle signe ici un premier roman haletant et puissant qui a connu un vif succès lors de sa parution en Allemagne. A découvrir sans tarder!

Virginie


Avant que j'oublie
14,00
par
5 décembre 2019

Un récit lumineux...

Alors qu'elle vient de perdre son père, la narratrice doit procéder à l'inventaire de la maison familiale aussi bien qu'à l'inventaire des souvenirs qui la lient à cet homme. Tâche d'autant plus ardue que le bonhomme fût insaisissable, personnage ambivalent aux multiples facettes. Anne Pauly réussit avec brio à rendre un hommage émouvant et drôle à ce père en soulignant les mille détails (absurdes ou insignifiants) qui font une vie. Elle signe avec ce premier roman un récit original et lumineux à découvrir absolument.


Mrs Hemingway
8,00
par
2 décembre 2019

Elles s'appelaient Hadley Richardson dite Hash, Pauline Pfeiffer dite Fife, Martha Gellhorn et Mary Welsh. Toutes furent des "Mrs Hemingway". Des années 20 aux années 60, de Paris à Antibes, de Key West à la Havane, sur tous les fronts, Ernest Hemingway fait rayonner son charme, son magnétisme. Les femmes se jettent des balcons pour lui, le suivent à la guerre, supportent ses infidélités, sa hantise de la solitude et son penchant pour l'alcool. Mais pour une fois ce n'est pas tant la voix de l'écrivain qui résonne dans ce roman mais bien celles de ses épouses, aussi intelligentes, indépendantes, téméraires, amoureuses les unes que les autres. Sous la plume de Naomi Wood, elles parviennent véritablement à capter la lumière.