Culture, sciences et sociétés, le cœur du projet culturel des Champs Libres, un équipement inédit dans le paysage culturel français, au cœur de Rennes Métropole, agglomération dynamique et attractive, capitale de la Bretagne.

Les trois entités qui le composent, Bibliothèque, Espace des sciences et Musée de Bretagne ont chacune une histoire propre au sein de Rennes et sont chacune emblématique de grands domaines du savoir qui jusqu'à présent étaient traités séparément dans les politiques culturelles de notre pays. Leur spécificité ainsi que leurs missions propres garantissent la diversité et le pluralisme de l'offre de l'établissement.

Leur réunion au sein des Champs Libres et la confrontation intellectuelle sur des problématiques communes doivent engendrer des croisements inédits de savoirs dans le paysage culturel français et international.

Le projet culturel des Champs Libres concrétise l'espace commun aux trois entités, générateur de projets et d'activités innovantes, pensés en symbiose et synergie. Il s'appuie sur les ressources locales tout en les irriguant et promouvant la réalité artistique, intellectuelle, scientifique et culturelle du territoire. Les projets et activités des Champs Libres s'enrichissent ainsi en permanence de ce dialogue avec les universitaires, chercheurs et créateurs du territoire. Les milieux industriels et le tissu économique sont également associés aux initiatives de l'équipement.

Les Champs Libres explorent les problématiques contemporaines placées au cœur des interrogations sur le devenir du monde actuel. Convoquant la pluralité des savoirs, historiques, scientifiques, philosophiques, ethnologiques, sociologiques et juridiques, le projet s'attache à donner des éclairages croisés et innovants contribuant à l'information et la réflexion du plus grand nombre.

« Aiguiser l'esprit critique des publics pour les amener à comprendre et forger leur propre opinion sur les questions que nous posent le progrès scientifique, les relations entre les peuples ou tout simplement l'état de la terre sous la menace des activités humaines. »

La formation de la conscience citoyenne constitue l'un des objectifs prioritaires de l'établissement, en faisant partager le plus largement possible les réflexions portées par des penseurs, des experts, des citoyens, des écrivains et des artistes sur les grands enjeux du monde contemporain. Le fonds Dreyfus détenu par le musée de Bretagne est emblématique de cette ambition. La valeur propre et exceptionnelle de l'affaire Dreyfus légitime cet objectif des Champs Libres de contribuer à la formation de la conscience citoyenne. L'engagement civique, l'attachement aux idéaux de justice, de liberté et de vérité dont ont témoigné les intellectuels au tournant du siècle dernier en sont un legs incontestable et universel.

Aujourd'hui, informés comme nous pouvons l'être, ainsi citoyens du « village global », il n'est aucune question grave qui ne nous soit adressée directement. Les Champs Libres, avec les moyens qui leur sont propres, expositions, rencontres, débats, conférences, et en s'appuyant sur les collections et les compétences des entités - se doivent d'aiguiser l'esprit critique des publics pour les amener à comprendre et forger leur propre opinion sur les questions que nous posent le progrès scientifique, les relations entre les peuples ou tout simplement l'état de la terre sous la menace des activités humaines.

Et donner ainsi à ces publics les moyens d'être des acteurs éclairés de la société locale et mondiale. Des chercheurs et artistes sont régulièrement sollicités et c'est également le moyen de sceller la place des Champs Libres dans une communauté d'acteurs du monde de la création, de la recherche, de l'innovation au-delà de tout clivage disciplinaire. L'établissement participe ainsi à la construction d'une véritable « Cité des Idées », projet majeur du mandat 2008-2014 de la communauté d'agglomération Rennes Métropole.

A cet égard, le dialogue interculturel doit faire l'objet d'une attention particulière pour favoriser la compréhension mutuelle des traditions, héritages et créations culturels. A l'heure de la globalisation, la connaissance des cultures est la condition du respect de la diversité. Au coeur des débats contemporains et appelant des éclairages pluriels, la question du "vivre ensemble" et celle de la pensée humaniste face au progrès constituent les thématiques principales que développent les manifestations et activités des Champs Libres.

Le projet culturel des Champs libres a été adopté à l'unanimité par les élus du conseil communautaire de Rennes Métropole du 26 mars 2009.


Le festival Quai Des Bulles s’affiche comme un festival généraliste sur la Bande Dessinée et plus largement sur l’Image. Il poursuit, par une politique de partenariats et de collaborations multiples, une volonté de promouvoir et de soutenir le travail d’auteurs et la création, d’aider à la diffusion des œuvres, auprès du grand public et de publics plus spécifiques.

La mise en place de cette politique repose sur une forte implication de professionnels, d’auteurs et de bénévoles au sein de l’association. L’organisation de cette manifestation s’appuie également sur des rapports privilégiés entretenus avec différentes structures : festivals BD, organismes de formation et d’enseignement des arts graphiques, associations culturelles, auteurs et éditeurs, entreprises de spectacles vivants, médias…

Depuis 1981, date de sa création, l’événement grandit et évolue, tant par l’intérêt toujours croissant des professionnels et du public, que par le renouvellement et la qualité de ses activités. Le festival gagne au fil des ans en maturité et possède aujourd’hui une envergure nationale - et internationale - que lui reconnaissent auteurs, éditeurs et autres professionnels du livre. Quai des Bulles est devenu une référence en termes d’organisation, mais surtout en termes de qualité. En 2013, le festival a accueilli 38.000 visiteurs – un record ! – et près de 560 auteurs, ce qui représente un peu plus d’un tiers de la profession.

Depuis 2008, l’association poursuit aussi ses efforts pour développer tout au long de l’année son programme d’actions, en vue de valoriser le 9e Art. Cela se traduit par la location d’expositions originales, la formation des professionnels du livre, l’organisation d’ateliers BD, ou encore la création d’évènement exceptionnel comme l’exposition estivale retraçant la carrière de Marcel Gotlib, qui a fédéré près de 20.000 visiteurs sur 4 mois... En 6 ans, Quai des Bulles est devenu le lien privilégié et incontournable entre les structures (sociales, éducatives, culturelles) organisatrices d’événements BD et les auteurs.

Porteuse de projet, l’association continue aussi de créer des actions à vocation sociale, à destination de différents publics (milieu carcéral, milieu scolaire, milieu hospitalier, maison de retraite, auberge de jeunesse ...)

La Bande Dessinée s’ouvre depuis plusieurs années sur d’autres horizons, d’autres styles, graphiques et narratifs. Quai des Bulles poursuit donc l’objectif de montrer toute la diversité de création qui existe en ce domaine en continuant de mettre en avant les séries de Bande Dessinée les plus « classiques » mais également en tendant à révéler d’autres œuvres plus « alternatives ».

C’est le pari que fait chaque année l’association Quai Des Bulles, qui tend à représenter et concilier un domaine où production et création se développent continuellement.


Le Festival Étonnants Voyageurs est l’un des plus grands festivals littéraire français actuels :

Des auteurs venus des quatre coins de la planète, romanciers, essayistes et bédéistes rattachés à tous les genres, aux multiples façons d’appréhender et de raconter le monde dans lequel nous vivons, se rassemblent pendant trois jours à Saint-Malo. Des plus grands noms aux nouveaux venus, tous sont conviés à débattre, rencontrer leur public et échanger sur les thématiques du festival.

Récusant tout enfermement dans une littérature française repliée sur elle-même, le festival est l’occasion de laisser s’exprimer toute la puissance de la littérature-monde, tant francophone qu’étrangère, sur laquelle s’est bâtie l’événement. De quoi se laisser embarquer pour le monde qui vient, celui sur lequel les écrivains lèvent le voile.


L’ASSOCIATION Rue des Livres

Créée et implantée dans le quartier de Maurepas, l’association Rue des Livres est une association de loi 1901 qui a pour objet de développer une action culturelle de proximité autour du livre, de la lecture et de l’écrit par le biais de toute forme artistique. L’association organise  le festival Rue des Livres.
Parallèlement au festival, l’association propose tout au long de l’année des actions axées sur le livre et ses entrées pédagogiques (lire, écrire, s’exprimer, agir, ressentir, transmettre). Ou comment aborder une pratique culturelle en rapport avec son temps et en écho avec ses multiples facettes tout en invitant le public à être à la fois acteur et spectateur.

LE FESTIVAL Rue des Livres

Le temps fort de l’association est axé sur l’organisation du festival du même nom, Rue des Livres, événement de littérature tout public qui contribue à renforcer les pratiques de lectures en permettant l’échange et la réflexion. Auteurs, éditeurs, libraires et professionnels de la littérature sont chaque année, invités à partager, débattre autour de leurs créations et de leurs métiers.

Notre volonté est de multiplier les voies d’accès au livre et les temps de rencontres avec leur auteur et en ce sens, nous sommes ouverts aux propositions des auteurs.

C’est le seul événement littéraire d’envergure de la ville de Rennes. Il est gratuit. Les librairies rennaises y sont associées

Le festival est fortement ancré dans un quartier populaire et multiculturel au nord de Rennes, une centaine de bénévoles se mobilisent avec le souci sincère d’un accueil chaleureux

En 2016, plus de 7500 personnes ont participé au festival. Un public très familial et intergénérationnel. Il bénéficie d’une forte attractivité (61% des visiteurs venaient pour la première fois en 2014).

LES VALEURS de l’association :

Soutenir Rue des Livres, son projet associatif et/ou son événement, c’est croire en des valeurs d’épanouissement individuel et collectif, c’est participer au vivre-ensemble et à la construction de la société d’aujourd’hui et de demain.
Défendre une littérature populaire de qualité en faisant découvrir la plume et l’univers d’auteurs et d’illustrateurs ;
- Sensibiliser notamment le jeune public et les publics dits éloignés ;
- Susciter des envies de lectures en activant rencontres et échanges ;
- Proposer différentes voies d’accès aux livres, à la lecture, aux mots ;
- Faire découvrir la diversité éditoriale et les acteurs de la chaîne du livre ;
- Amener le livre dans la ville, hors les murs

Le festival Rue des Livres est soutenu par la Ville de Rennes, Rennes Métropole, le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, le Conseil Régional de Bretagne, la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne.


Le Centre de l’Imaginaire Arthurien est une association à but non-lucratif fondée à Rennes en 1988 par des universitaires, écrivains et élus locaux.

A la croisée des mondes du patrimoine culturel et de la création artistique, s’est donné 4 missions principales :

Faire œuvre de médiation auprès du grand public de cette composante importante du patrimoine culturel immatériel en Bretagne qu’est la légende arthurienne. En relation avec l’Université, le Centre arthurien se veut « gardien du temple » des mondes légendaires et lieu de référence documenté, à l’encontre de certaines démarches moins rigoureuses parfois observées sur ces thématiques.

Diffuser les œuvres artistiques en relation avec cette matière avec un parti pris résolument multidisciplinaire et diachronique : écriture, arts visuels, musique, arts de rue, conte…

Promouvoir cette matière auprès des créateurs contemporains afin qu’ils s’en saisissent et perpétue la légende vivante.

Valoriser le patrimoine culturel légendaire dans une perspective de dialogue culturel et comme vecteur de développement soutenable à l’échelon local, régional et international.

Extrait des statuts de l’association. C’est donc dans ce but qu’en 1990, l’association s’est installée au château de Comper Depuis ce jour, elle organise tous les ans une nouvelle exposition ayant pour thématique un aspect de la légende arthurienne, ainsi que des animations culturelles. A ce jour, le Centre de l’Imaginaire Arthurien compte près de 300 membres répartis dans toute la France et parfois même dans le monde. La multiplication des partenariats internationaux est actuellement une composante importante de l’association, puisqu’après avoir travaillé sur le projet Lanval avec le Chagford Filmmaking Group, ce sont les belges qui ont été à l’honneur en 2013.


Vos commerces de proximité à portée de clics

Dropbird, une nouvelle façon d'acheter et de récupérer ses commandes. Le commerce de centre-ville sur le Web, une relation différente entre les commerçants et leurs clients.


    UNE MAISON D'ÉDITION

Les Editions Mané Huily "montagne aux alouettes" en breton, sont une maison d'édition implantée à Rennes depuis 2013. Nous publions des ouvrages d'auteurs de romans policiers ou autres... Nous nous réservons la sélection des ouvrages publiés.

Nous intervenons :

- dans les Médiathèques pour des animations, lectures d'extraits de romans, lus par une comédienne.

- dans les librairies pour des dédicaces et animations autour des livres du catalogue;

- dans les salons et festivals du livre.

Nous sommes à votre écoute pour toutes propositions concernant l'animation, des présentations de livres ou toutes autres initiatives visant la promotion littéraire.

Contact : ed@manehuily.com ou 06 82 95 61 61