Dossiers

Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Bérengère Cournut

Dans ses précédents livres, Bérengère Cournut explorait surtout des territoires oniriques, où l’eau se mêle à la terre (L’Écorcobaliseur, Attila, 2008), où la plaine fabrique des otaries et des renards (Nanoushkaïa, L’Oie de Cravan, 2009), où la glace se pique à la chaleur du désert (Wendy Ratherfight, L’Oie de Cravan, 2013). Cette fois, elle se fond aux plateaux arides d’Arizona, où le vibrant peuple hopi lui souffle une histoire singulière.

Née contente à Oraibi confirme une écriture singulière, généreuse et solaire.
Sophie Joubert - L'Humanité

Une merveille.
Elisabeth Quin - 28 minutes du 12 janvier 2017 sur Arte

Le dépaysement est sidérant.
Thomas Giraud - Remue.net

Voir le dossier complet