La Zone, Souvenirs d'un gardien de camp
EAN13
9782889600083
ISBN
978-2-88960-008-3
Éditeur
La Baconnière
Date de publication
Nombre de pages
176
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
185 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Zone

Souvenirs d'un gardien de camp

La Baconnière

Indisponible

Ce livre est en stock chez 5 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Transféré en Occident à l’aide de microfilms, La Zone est un montage de 14 fragments, dont la rédaction a débuté en 1962, date à laquelle, Sergeï Dovlatov, entamant alors son service militaire, prit ses fonctions de garde dans le camp à régime spécial d’Oust-Vymsk, au Kazakhstan, un camp de prisonniers de droit commun. Dans une atmosphère multi-ethnique où les rôles principaux se redistribuent entre simples soldats, gradés et prisonniers en tout genre, l’auteur relate les événements qui accompagnent la vie du camp, sous la forme d’épisodes singuliers. Publié en 1982, après que l’auteur ait émigré aux États-unis, La Zone demeure un témoignage romancé du monde concentrationnaire et de ses lois propres. Dovlatov, alors qu’il retravaille les différentes épreuves, est parfaitement conscient de la singularité de son point de vue au regard de ses prédécesseurs, principalement parce qu’il considère que les gardiens et les prisonniers sont interchangeables. Tout en conservant le flegme et l’ironie, qui caractérisera son style dans ses écrits postérieurs, Dovlatov relate la violence et l’amour, l’absurdité et la loi, dans un univers où la parole, à l’instar de la langue littéraire, demeure peut-être l’unique moyen de transformer la réalité du camp. « Les mêmes personnes manifestent des aptitudes égales pour les bonnes comme pour les mauvaises actions. Je n’avais nulle peine à me représenter tel récidiviste dans la peau d’un héros de la guerre, d’un dissident, d’un défenseur des opprimés. Et inversement, des héros de guerre se fondaient avec une facilité étonnante dans la masse des détenus. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.