Eulalie est une jeune parisienne qui s'interroge sur ses racines antillaises. Pour renouer le fil avec ce passé guadeloupéen dont elle sait peu de chose, elle questionne ses deux tantes et son père. Etrange fratrie qui partage le souvenir d'une terre, d'une langue, d'un nom et d'une lignée.
Les trois points de vue vont alterner, se compléter ou diverger au gré des échanges pour raconter l'histoire de la famille Ezechiel des années 40 au années 70, de Morne-Galant à Paris en passant par Pointe-à-Pitre.
Et dans la famille Ezechiel c'est d'abord Antoine, l'aînée, l'originale, l'électron libre du clan qui raconte et transmet.
Estelle-Sarah Bulle nous livre un premier roman foisonnant et sensible où les trajectoires intimes épousent les contours de l'Histoire collective des Caraïbes françaises. Un grand coup de cœur.

Tous les conseils de lecture