Anne-Marie, Rayon Poche

8,00
12 janvier 2023

Entre forêt et lac, au bord du Pekuakami, c’est là que tout commence. Un monde de liberté, rude, authentique où la chasse et les saisons dictent le rythme de la vie des Innus. Une vie de nomade qu’Almanda adopte à 15 ans quand elle croise le chemin de Thomas, le jeune indien.
Mais ce monde enchanté peu à peu devient menacé. L’arrivée des colons rompt l’équilibre de la communauté. Bouleversements écologiques et économiques, sédentarisation forcée, c’est le terrible sort, au Québec comme ailleurs, qui attend les tribus autochtones.
Marqué par le courage, la volonté et le destin follement romanesque de son arrière-grand-mère, sa kukum Almanda, Michel Jean a choisi d’en faire l’héroïne de son roman. Par son histoire, c’est la voix et la mémoire de tout un peuple qu’elle nous fait entendre

Ann Patchett

Actes Sud

10,40
12 janvier 2023

Banlieue de Philadelphie, milieu des années 50. Une imposante demeure de style néo-classique. Trois étages, un immense hall en marbre, une salle de bal où résonne encore le souvenir des fêtes dignes de Gatsby et, clou du spectacle, les portraits au salon d es Van Hoebeek, famille hollandaise ancienne occupante des lieux.
C’est dans ce décor somptueux que Danny, le narrateur, et sa sœur aînée Maeve grandissent, entourés d’un père distant et de leur personnel de maison, leur mère s’étant enfuie du jour au lendemain des années auparavant... Quand leur père meurt subitement et que leur belle-mère décide de les chasser de chez eux, le frère et la sœur voient leurs souvenirs brutalement arrachés. Pendant des années, Danny et Maeve vont ressentir ce besoin viscéral de revenir, comme deux pèlerins, vers la maison des hollandais, incapables de laisser leur passé derrière eux.
Ann Patchett traduit remarquablement ce sentiment très fort d’attachement aux lieux, gardiens de nos souvenirs d’enfance, comment ils affectent les rapports humains, bouleversent les histoires familiales, forgent les identités.

Le Livre de poche

7,70
12 janvier 2023

“Un blessé, une frondeuse, un inadapté et un sorcier”

Et si les pierres pouvaient parler, témoins privilégiés de nos vies, elles nous raconteraient l’histoire de cette fratrie à l’épreuve de la différence.
Au cœur de ce hameau cévenol où la nature se veut souvent bienveillante, parfois menaçante, les frères et sœur de “l’enfant” lourdement handicapé vont se confronter à l’ambivalence de leurs sentiments. L’amour protecteur de l’un, le rejet de l’autre et les leçons de vie que cet enfant si fragile va transmettre à chacun. Et s’il suffisait de fermer les yeux pour mieux voir...

9,50
12 janvier 2023

En quittant Glasgow pour sa banlieue, Agnès rêvait d’un nouveau départ pour sa famille, loin des tentations de la ville. À peine le temps de poser les valises que son mari l’abandonne déjà sur le pas de la porte, incapable de faire face aux problèmes d’alcool de sa femme. Désormais
seule avec ses trois enfants, rongée par la jalousie et la rancœur, prête à tout pour quelques verres, Agnès sombre peu à peu et n’épargne personne. Pas même Shuggie, son plus jeune fils qui, envers et contre tout, veille sur sa mère d’un amour inconditionnel.
Sombre destin que de grandir, au cœur des années 80, dans un foyer broyé par l’alcool, avec pour seul horizon les mines désaffectées. Pourtant, du haut de ses 8 ans, Shuggie, témoin bouleversant de l’impuissance des adultes, est le seul à affronter sans vaciller cette réalité. Parsa sensibilité et son amour il illumine ce magnifique roman de Douglas Stuart.

Nan Aurousseau

Libretto

8,30
12 janvier 2023

“Un client blessé ça va encore, mais mort pas question.” Les flics, les assurances, une mauvaise publicité pour les affaires, non vraiment ce serait trop d’emmerdes à gérer. Alors pour Dan pas d’autre choix que de se débarrasser du corps de son client parti avec lui en randonnée au cœur des Rocheuses. L’imprudent photographe, à trop vouloir s’approcher de Big M’ma Thornton, s’est retrouvé pris entre les griffes du grizzly. Aucune chance pour lui de s’en tirer !
En grand amateur de polars, il a lu et relu toute la Série Noire, Dan pense pouvoir brouiller les pistes et faire disparaître jusqu’à la moindre trace du tragique accident, quitte à adopter l’attitude d’un criminel qu’il n’est pas. Evidemment quelques grains de sable vont venir enrayer son scénario qu’il pensait bien ficelé. Maître chanteur, femme flic plus que fatale, tempête de neige, huis clos, suffisant pour que les esprits s’échauffent. Les situations ubuesques vont alors s’enchaîner jusqu’à ce que tout déraille.
Il se dégage de Grizzly une atmosphère digne des romans noirs américains des années 50. Hommage appuyé à Thompson, Westlake et Goodis, arrosé d’un humour très “bukowskien”.
Absurdement délirant !