Croquelinottes L.

Fadoli

Chevron Zerolo, Marie-France

Courtes et longues

22,00
par (Libraire)
29 janvier 2016

rare

Raconter l’histoire ? Décrire les images ? Comment et à quoi bon ?

A propos de l’album – un prodige – il n’y a pas de blabla possible. Mieux vaut tourner les pages et tendre l’oreille.

Fadoli impose le silence.

ANTON EST IL LE PLUS FORT
par (Libraire)
29 janvier 2016

on aime

Anton est-il le plus fort ? est le dernier album paru dans la décidément formidable série d’Ole Könnecke. Mettant en scène Anton dans ses jeux, ses inventions, ses confrontations à autrui, la série permet aux jeunes lecteurs de joyeusement s’identifier, et par là-même de prendre du recul. Cette prise de recul – fondamentalement littéraire -, ce déplacement du champ de vision, sont rendus possibles par le maniement du second degré et la tension entre le texte et l’image. Le lecteur adulte est quant à lui épaté par la représentation de l’auteur-illustrateur du monde de l’enfance, fruit d’une fine observation et compréhension de celui-ci. Dans Anton est-il le plus fort ?, une nouvelle fois, l’œil est attiré par les réjouissants dessins au trait clair et l’utilisation parcimonieuse de la couleur. Le texte, concis, produit comme toujours l’effet escompté, à savoir le sourire de connivence.

L'histoire de l'art, de Cro-Magnon jusqu'à toi, De l'homme de Cro-Magnon jusqu'à toi

De l'homme de Cro-Magnon jusqu'à toi

Editions Milan

14,90
par (Libraire)
29 janvier 2016

Dans cette histoire de l’art originale et lumineuse, le parti n’est pas de présenter des reproductions d’œuvres d’art. Ce P’tit doc parcourt le temps en s’arrêtant dans une caverne, dans des palais mésopotamiens, grecs, des églises, dans l’atelier de Gutenberg, etc., il raconte les modes, les liens entre découvertes et art, il cite des noms, des concepts et des courants, il parle photo, street art, cinéma, tableaux. Et ceci dans une langue absolument claire et concise.

On s’arrête avec enthousiasme sur une double-page pour apprécier les détails. Le format, les pages plastifiées, le marque-page, l’avalanche de couleurs en font un bel outil d’apprentissage et de culture tout autant qu’un chouette objet.

Papa sur la Lune
par (Libraire)
29 janvier 2016

on aime

Méfions-nous des livres-médicaments. Il en existe pour tous les maux : mort, divorce, pipi au lit, etc. Mais soignent-ils ? Disons qu’ils ne font pas de mal.

Papa sur la lune n’est pas de ceux-là parce qu’il laisse au lecteur le choix de l’interprétation. Le texte et l’image d’Adrien Albert n’assènent pas de vérité, de morale, ou de conduite, ils ouvrent au contraire un monde en donnant toute sa place à l’imagination. La meilleure preuve, c’est qu’on ne peut pas affirmer que cet album traite du thème de la séparation des parents.

Dans la vie de Mona, il y a un papa, une maman, et deux maisons, l’une sur la lune, l’autre sur la terre. Le voyage en fusée est bien rôdé et les retrouvailles à la fois simples et magiques. On pourra ici faire une première plongée dans les merveilleuses illustrations d’Adrien Albert.

Le Feuilleton d'Ulysse, La mythologie grecque en cent épisodes

La mythologie grecque en cent épisodes

Bayard Jeunesse

19,90
par (Libraire)
29 janvier 2016

indispensable

Les feuilletons en cent épisodes sur la mythologie grecque de Murielle Szac sont devenus indispensables. Ils rendent possible la confrontation à ces merveilleuses aventures dès le plus jeune âge. Conçu pour la lecture à voix haute, chaque livre est découpé en courts chapitres passionnants qui ménagent un suspens final. Quand on sait le caractère essentiel de ces grands textes mettant en scène l’Homme, fort et faible à la fois, et ses grandes questions, quand on sait comme ils peuvent nourrir le monde intérieur des enfants, comme ils peuvent combler certaines angoisses, au même titre que les contes, on se réjouit cent fois, mille fois, de l’existence de ces ouvrages.