Didier B.

Il était une ville
par (Libraire)
19 septembre 2015

Une ville ravagée sur un plan économique... Détroit. Face à cela, que reste-t'il ? L'humain. Comme souvent, Thomas Reverdy use de son style plein de délicatesse et mélancolie pour évoquer des individus en proie aux difficultés.
L'on voit à travers ces pages qu'il les aime ses personnages... et c'est l'essentiel.
Beau roman.

Pirates

Gallimard

17,90
par (Libraire)
19 septembre 2015

Un coup de cœur et une vraie découverte de cette rentrée ! Par la structure, la narration, le style, Fabrice Loi nous surprend, nous enthousiasme. Car derrière l'histoire de Max et Tony, ce sont aussi de très belles pages sur Marseille, la musique, l'Afrique...
Un roman original qui mérite cent fois le détour !

Le coeur du problème

Éditions de L'Olivier

17,00
par (Libraire)
19 septembre 2015

Pour ceux qui aiment la distance, le second degré, vous devez lire le nouveau Oster ; Vous vous trouverez embarqué dans cette curieuse histoire de mort dans un salon. Cette lecture "à plat" des événements en fait un livre plein d'ironie et l'on sourit à chaque page. Mais regardez bien, l'auteur distille des réflexions sur l'existence !
Irresistible !

2084 :  La fin du monde
par (Libraire)
19 septembre 2015

Ce roman d'anticipation de Sansal réactualise à sa manière le livre d'Orwell. Qui ne voit pas à travers ce pays, l'Abistan, une allégorie des obscurantismes actuels des régimes et dictatures religieux ! Sansal nous distille ces messages au travers des mécanismes pour museler la population... Espérons tout de même que 2084 ne sera pas ainsi !
Indispensable.

Profession du père
par (Libraire)
19 septembre 2015

On sort très touché du nouveau roman de Sorj Chalandon ; Autobiographie d'une enfance traumatisante à cause d'un père terrible. Mais au-delà du témoignage, il rend compte de deux autres "complicités" : celle de la mère (dans le déni) et celle du fils (dans l'admiration).
Bouleversant.