Journal / Joseph Goebbels, 1939-1942, Journal, Volume 3, 1939-1942
EAN13
9782847345445
ISBN
978-2-84734-544-5
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
CONTEMPO. (3)
Séries
Journal / Joseph Goebbels
Dimensions
26 x 19 x 4 cm
Poids
1510 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Code dewey
920
Fiches UNIMARC
S'identifier

1939-1942 - Journal

Volume 3, 1939-1942

De

Traduit par

Édité par

Tallandier

Contempo.

Offres

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Journal / Joseph Goebbels
De 1923 à la chute du IIIe Reich, Joseph Goebbels a tenu son journal. Le présent volume (1939-1942) couvre l’apogée des conquêtes nazies, depuis l’invasion de la Pologne jusqu’aux dernièrs moments de la bataille de Stalingrad. Présent sur tous les fronts, le ministre de la Propagande déploie des moyens considérables et un savoir-faire incontestable au service de l’expansion allemande. Les tracts, les journaux, la radio, le cinéma, les spectacles doivent non seulement soutenir les armées du Reich, mais imposer à tous les esprits l’idée de l’hégémonie allemande dans l’« Europe nouvelle ». Le Journal de Goebbels scrute au jour le jour, de l’intérieur, les actes d’un régime criminel, ses divisions et ses mensonges. Qu’il évoque la déportation des juifs, le pillage des pays occupés, les plans de colonisation de Hitler, ou la haine de l’ennemi bolchevique, Goebbels est toujours plus qu’un grand témoin des années de guerre : la voix même du Mal qui submerge le monde. Un certain sentimentalisme se répand çà et là au sein des sections assurant la garde des prisonniers de guerre bolcheviques, parce que nous ne sommes pas en mesure de les nourrir correctement. Si nous voulions le faire, nous serions forcés de nous affamer nous-mêmes. Ce sont les bolcheviks qui portent la responsabilité de ce chaos, et c’est à eux désormais d’en payer la note. Mauer fait état de gigantesques exécutions de juifs en Ukraine. Il réclame d’urgence du matériel d’instruction pour la population ukrainienne, dont une partie ne comprend pas la rudesse du procédé utilisé contre les juifs. Le bolchevik a progressivement paralysé l’instinct antisémite au sein des peuples de l’Union soviétique. Dans une certaine mesure, il nous faut sur ce point repartir de zéro. Joseph Goebbels, 14 octobre 1941
S'identifier pour envoyer des commentaires.