La Femme qui valait trois milliards - Poche
EAN13
9791095776031
ISBN
979-10-95776-03-1
Éditeur
Ring
Date de publication
Collection
RING NOIR
Nombre de pages
758
Dimensions
18 x 12 x 4 cm
Poids
201 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Femme qui valait trois milliards - Poche

De

Ring

Ring Noir

Offres

À Bruges, le lieutenant Borluut, flic obsessionnel, se refuse à lâcher l’enquête sur la troublante « momie du canal ».
À Los Angeles, Almayer, un privé carburant à l’étherine et aux alcools blancs, se charge de remonter la piste de « P.H. », la petite princesse blonde de Beverly Hills que les tabloïds ont oubliée.
Entre eux, c’est le carnaval des pourris : narcotrafiquants, mercenaires, jet-setters cocaïnés, flics déglingués, agents corrompus du Secret Service, archéologues déjantés…
Leurs routes, entre le désert brûlé du Mexique, la Californie crépusculaire et les neiges ternies de la Grande Russie se croiseront-elles un jour ? Car tous, sans le savoir, courent après la même ombre : la femme qui valait trois milliards.
 
Grande révélation du polar de ces deux dernières années, Boris Dokmak retrouve l’esprit des grands romans noirs de Goodis, de Brautigan et de Jim Thompson. Il est également l’auteur du vertigineux polar ethnographique, Les Amazoniques (2015).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par
31 mars 2016

Boris Dokmak est l'auteur de l'excellent "Les Amazoniques" que j'ai eu l'honneur de chroniquer ici. Je risque de ne pas me renouveler en parlant de ce nouveau roman tant il est foisonnant, dense et passionnant. Je ne sais lequel des ...

Lire la suite