La Couleur de l'été, roman écrit et publié sans privilège impérial
EAN13
9782842059828
ISBN
978-2-84205-982-8
Éditeur
Fayard/Mille et une nuits
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Nombre de pages
576
Dimensions
19,2 x 12,5 cm
Poids
656 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Couleur de l'été

roman écrit et publié sans privilège impérial

De

Fayard/Mille et une nuits

Litterature

Offres

« Ceci est l?histoire d?une île dominée par un tyran absolu nommé
Fifo. Ce tyran était au pouvoir depuis quarante ans et, naturellement,
il exerçait un contrôle total sur tous les habitants de l?île. Les gens
mouraient de faim mais il leur fallait sans cesse louer l?abondance
dans laquelle ils vivaient grâce aux techniques de production instaurées
par le tyran. Les gens ne pouvaient ni quitter l?île ni adresser la
moindre critique au tyran ; bien plus, il leur fallait entonner jour et
nuit des hymnes à la merveilleuse liberté et à l?avenir lumineux que
leur avait octroyés le tyran. [...] Le rêve de toute la population n?était
plus que l?île devînt libre, c?était de réussir à s?évader de cette île qui
était une prison parfaite. Mais comment s?évader d?une prison parfaite
? Par air, impossible ; [...] l?évasion par voie de terre était écartée,
puisqu?on vivait sur une île. Restait la mer et certes, au début,
bien des gens s?étaient enfuis sur un canot, une chambre à air, deux
bouts de bois flottants et même une énorme cuvette. Mais le tyran
tripla les services des garde-côtes [...]. Le désespoir était tel que les
gens résolurent de s?enfuir avec l?île tout entière. Une fois que l?île
aurait changé de place, elle accosterait sur un continent quelconque,
sur une terre ferme et libre. Alors ils décidèrent tacitement de ronger
la plate-forme insulaire jusqu?à la séparer de sa base et une fois
sur l?île à la dérive, de confier leur sort aux vagues et au vent... »
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Renaldo Arenas