Les réfugiés palestiniens au Liban, Une géographie de l’exil
Éditeur
CNRS Éditions via OpenEdition
Date de publication
Collection
Connaissance du Monde Arabe
Langue
français
Code dewey
305.892
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les réfugiés palestiniens au Liban

Une géographie de l’exil

CNRS Éditions via OpenEdition

Connaissance du Monde Arabe

Offres

  • AideEAN13 : 9782271078148
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99
Plus de cinquante ans après leur arrivée au Liban, la moitié des réfugiés
palestiniens vivent toujours dans des camps. Ils forment l’une des communautés
de la diaspora dont l’avenir est le plus problématique. À la fois acteurs et
victimes des guerres qui ont déchiré le Liban de 1975 à 1990, ils ont subi des
exodes internes successifs qui se sont soldés, pour près de 100 000 d’entre
eux, par un nouvel exil toujours plus lointain. Mais, au-delà des fractures
politiques et des effets de la guerre civile, comment penser la présence
palestinienne au Liban aujourd’hui ? Que dire de la pérennisation des camps
dans cette région traversée de crises géopolitiques ? Comment déchiffrer
l’émigration d’un nombre croissant de réfugiés vers de nouveaux pôles, comme
l’Europe ou l’Amérique du Nord ? Comment donner sens à ces migrations sans
recourir enfin à une réflexion plus globale autour du statut de réfugié ? Car
si les contours d’un futur État palestinien se dessinent avec difficulté dix
ans après la mise en place des accords d’Oslo, la question des réfugiés est le
plus souvent reléguée au second plan, derrière celle de l’édification d’un
État indépendant. Ainsi les réfugiés se trouvent-ils marginalisés de facto. À
travers les Palestiniens du Liban et leur dynamique migratoire actuelle, ce
sont bien les questions du retour, de l’installation et du redéploiement
spatial d’une diaspora de réfugiés qui sont ici posées.
S'identifier pour envoyer des commentaires.