J'ai dû rêver trop fort
Éditeur
Presse de la Cité
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

J'ai dû rêver trop fort

De

Presse de la Cité

Indisponible
Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais.
Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que
notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle
croire qu'il n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s'évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli
balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication
rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu'on peut remonter le temps ?

**En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de
miroirs entre 1999 et 2019, _J'ai dû rêver trop fort_ déploie une partition
virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop
fort.**

**Inédit !**
L'artiste Gauvain Sers compose et interprète la bande originale du roman. La
chanson, dont les paroles sont signées Michel Bussi, est au cœur de l'intrigue
de _J'ai dû rêver trop fort_. Elle s'intitule _Que restera-t-il de nous ?_ et
sera disponible en ligne dès le 1er mars puis sur l'album de Gauvain Sers à
partir du 29 mars.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Bussi