Maurane, au jeu de l'intimité
Éditeur
Editions Luc Pire
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Maurane

au jeu de l'intimité

Editions Luc Pire

Offres

  • AideEAN13 : 9782875421883
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99

Autre version disponible

Le 7 mai 2018, c’est par un message de ma fille que j’ai appris son décès.
Comme une somnambule, je suis allée vers mon ordinateur, j’ai ouvert un
manuscrit qui y dormait et me suis mise à le relire. C’était dur de la
retrouver dans cette absence, mais on aurait pu croire qu’elle m’y
encourageait. Nous avions tellement envie qu’il sorte, ce livre... Il faut
dire que nous y avions passé un temps fou !
Il faut accepter la réalité : Claudine n’est plus joignable par téléphone,
elle ne sera plus sur cette scène à laquelle elle était destinée... mais elle
vit si fort dans ces pages !
Je les relis, ses réponses, et je suis bouleversée par tout ce que j’y
retrouve. Son humour, son intelligence, sa culture et ses doutes. Maurane
n’était pas qu’une voix magnifique.

Daria et Claudine (le vrai prénom de Maurane) se sont liées d’amitié à la fin
des années 1970. Le jeu de l’intimité, composé de questions portant sur la
spiritualité, la sexualité, le rapport à l’autre et à soi, a été créé par
Daria. Un jour, elle a proposé à Maurane d’y jouer dans l’idée d’en faire un
livre. Cette dernière a donc pioché et répondu selon son inspiration. Le
lecteur a ici la possibilité de la rencontrer autrement, à travers des
anecdotes parfois drôles, parfois graves, toujours personnelles. Cet ouvrage
est également parsemé d’« intermèdes musicaux », avec des questions inspirées
de chansons interprétées par Maurane. Une découverte de l’artiste sous un
angle intime et inédit.

Fille d’un noble russe émigré, Daria de Martynoff a commencé à écrire des
chansons à l’âge de 13 ans. Elle s’est produite sur scène, a sorti quatre
albums et a mis en scène plusieurs spectacles. Parolière, elle a notamment
écrit pour Maurane, Georges Moustaki et Jane Birkin (dans le seul album sans
Gainsbourg). Daria partage aujourd’hui son temps entre l’écriture et
l’animation d’ateliers d’écriture et de cours intitulés « Le plaisir de
chanter ». Elle se définit comme une « partageuse de créativité ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.