La trilogie de la Poussière (Tome 1) - La Belle Sauvage
Éditeur
Gallimard Jeunesse
Date de publication
Collection
La trilogie de la Poussière
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

La trilogie de la Poussière (Tome 1) - La Belle Sauvage

Gallimard Jeunesse

La trilogie de la Poussière

Offres

  • AideEAN13 : 9782075091275
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • AideEAN13 : 9782075091282
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

RETOUR AU CŒUR DE LYRA, AVANT LES ROYAUMES DU NORD... À l'auberge de la
Truite, Malcolm, 11 ans, et Alice, 16 ans, aiment écouter les aventures des
visiteurs. Certains sont étrangement intéressés par un bébé nommé Lyra et par
son daemon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Alors
que de nombreux dangers menacent l'enfant, les deux adolescents s'enfuient
avec lui à bord de la Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. « Ce
roman est une source d’émerveillement sans fin. Véritablement éblouissant ! »
(The New York Times). « Trop peu de choses en ce monde méritent qu’on les
attende pendant dix-sept ans : La Belle Sauvage en est une » (The Washington
Post). « Un coup de maître stupéfiant – l’univers créé par Pullman ne cesse de
s’enrichir » (The New York Times). « Une fantasmagorique odyssée sur les
flots. M. Pullman est un auteur génial aux mille facettes » (The Wall Street
Journal). « L’intelligence de l’intrigue est servie par une aventure explosive
» (The Times). « Un regard affuté sur le monde. Un conte initiatique riche,
imaginatif et saisissant de vie » (The Sunday Times). « Pullman est un conteur
inégalable et un bâtisseur de monde irréfutable et inventif, et tout ce qu’il
écrit vaut la peine d’être lu » (The Telegraph).
S'identifier pour envoyer des commentaires.