Livre(s) de l'inquiétude
EAN13
9782267030570
ISBN
978-2-267-03057-0
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
608
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
632 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Livre(s) de l'inquiétude

Christian Bourgois

Littérature étrangère

Offres

  • 27.00
    Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !
On connaît en France, sous le titre Livre de l’Intranquillité (Éditions Christian Bourgois, première édition en 1988 et 1992, dernière en date en 2011), la belle traduction par Françoise Laye du Livro do Desassossego, de Fernando Pessoa, qui s’appuie sur l’organisation par Richard Zenith des différents fragments qui le composent. Teresa Rita Lopes, professeur des universités émérite à l’Université Nouvelle de Lisbonne, a beaucoup publié sur Pessoa, dont elle est une spécialiste reconnue. En tant que directrice de l’équipe de Zenith, elle a consacré une grande partie de sa vie de chercheuse à l’ensemble des manuscrits de cette oeuvre maîtresse de Fernando Pessoa, et c’est ce travail de longue haleine qui l’a conduite à repenser de fond en comble leur distribution.
S’appuyant sur l’examen autant que faire se peut exhaustif des manuscrits du Livro do Desassossego, elle en propose aujourd’hui une version aussi audacieuse que convaincante, lui assignant trois auteurs parfaitement différenciés, se partageant un Livre qui se décline en trois parties nettement définies : Fernando Pessoa déléguant Vicente Guedes pour le représenter, le Baron de Teive, jamais intégré dans le Livro malgré la volonté expresse de Pessoa, et Bernardo Soares. Leurs voix respectives sont ainsi mises en scène dans une impeccable cohérence et complémentarité, qui confère à ce grand texte une étonnante unité dans sa diversité. Teresa Rita Lopes offre ainsi une structure interne qui fait de cet ensemble, selon elle, le « livre de la vie » de Pessoa, du poète auteur de Pauis qu’il fut dans sa jeunesse jusqu’au dernier Soares, qui dit appartenir à la lignée romantique. Elle va plus loin en affirmant que l’on doit assister séparément et sans les confondre aux monologues de ces trois auteurs, en imaginer l’interaction, et étendre ce dialogue à Fernando Pessoa lui-même.
Outre l’entrée en scène du Baron de Teive, ce qui implique une trentaine de fragments jamais inclus précédemment, d’autres inédits et déplacements d’attribution figurent dans l’ensemble composé par Teresa Rita Lopes. Le lecteur français redécouvrira ainsi, dans la version aussi révolutionnaire que documentée de Teresa Rita Lopes, un des plus grands textes du XXe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.