Conseils de lecture

Porcelaine T1 - Gamine
15,95
par (Libraire)
30 septembre 2014

Conte moderne et sombre...

Un conte moderne et sombre servi par un dessin juste, précis, parfait, à la poésie rare.‎
Un pur bijou à lire absolument !!!‎

David, rayon BD


Et rien d'autre

Éditions de L'Olivier

22,00
par (Libraire)
28 août 2014

Depuis « Un bonheur parfait » on attendait ce nouveau roman de James Slater à propos duquel Richard Ford clamait « phrase après phrase Slater est le maître ». Ce nouveau roman s’ouvre pendant la phase finale de la 2° guerre mondiale et très vite P Bowman rentre aux Etats Unis avec 2 objectifs : la quête de l’amour et la passion de la littérature. L’auteur nous promène dans un monde englouti en parlant de la fragilité des choses et de l’amour. Les êtres et les lieux sont ici peints d’un geste assuré et gracieux : avec un art assuré de la scène, du dialogue et du raccourci, J Slater nous livre un véritable chef d’œuvre.

FR SIRJACQ


Pétronille , Roman

Roman

Albin Michel

16,50
par (Libraire)
28 août 2014

Dans ce nouveau roman, la narratrice (Amélie Nothomb ?) nous narre sa relation avec Pétronille, sa compagne de beuverie (au champagne bien sûr). Difficile de raconter cette relation si ce n’est de vous inciter à vous plonger très fortement dans ce livre que vous lirez d’une traite.

FR SIRJACQ


Une éducation catholique
15,90
par (Libraire)
28 août 2014

Marie, l’héroïne de ce roman est une jeune bourgeoise, confite en dévotion, vivant dans une famille ou tout le monde croit, à l’exception notoire de sa mère. Mais, très tôt, Marie va manifester les signes d’un certain nombre de déviances, faits de sentiments très peu chrétien…on se délecte de ces intermittences du cœur féminin que C Cusset se fait un plaisir de nous conter avec franchise et crudité. Ce roman est cruel, irrespectueux et libertaire, mais tellement drôle.

FR SIRJACQ


Pas pleurer
18,50
par (Libraire)
28 août 2014

Ce roman qui mêle le récit de la mère de la narratrice, adolescente espagnole qui en 1936 découvre l’élan libertaire de l’été catalan et les questionnements de Georges Bernanos, témoin horrifié des exactions et des massacres que les nationaux infligent aux populations. C’est l’Espagne rurale d’avant Franco que L Salvaire fait avant tout revivre à la fois drôle et nécessairement tragique, car l’été de tous les espoirs se finira dans le sang et les larmes. Très beau roman, ou l’art d’écrire nous livre des pépites de jeux avec la langue française.

FR SIRJACQ