Dis-moi si tu souris

Dis-moi si tu souris

Anne Delcourt, Eric Lindstrom

Nathan

  • par (Libraire)
    3 janvier 2018

    Ce roman ne vous laissera pas indiférent...

    Drôle, émouvant, plein de joie et de surprise, d'amour et de larmes, un joli livre sur l'amitié, la famille, le sport et le handicap.

    Un roman qui a longtemps résonné en moi.


  • par (Libraire)
    9 août 2016

    Parker a perdu la vue l'année de ses sept ans, dans un accident de voiture ayant coûté la vie à sa mère. Depuis, elle vit seule avec son père. Heureusement, au fil des années, elle a toujours pu compter sur sa meilleure amie Sarah, ainsi que sur Scott, d'abord ami puis petit ami. Jusqu'au jour où une mauvaise blague les pousse à rompre - décision facilitée par le fait qu'ils ne partent pas dans le même lycée. Mais deux ans et demi plus tard, leur route se croise à nouveau.
    Une histoire attachante à découvrir, qui permet également de découvrir le quotidien d'une jeune fille aveugle - mais pas que. A lire.


  • par (Libraire)
    8 juin 2016

    Soyez prévenus, ce livre est un bonheur de lecture !
    Il était une fois Parker, jeune lycéenne américaine d'aujourd'hui qui nous raconte le retour dans sa vie de son premier amour, et son quotidien.
    Quotidien atypique, la demoiselle est aveugle, forte tête, adepte de la course à pieds (!), un brin peste parfois.
    On adore ! Un roman girly à la fois subtil et plein de maturité, pas bête du tout.
    Idéal pour les beaux jours !
    Murielle.


  • 2 juin 2016

    Un roman pour sourire

    Notre héroïne aveugle de son état n’est ni une petite chose à protéger ni une super star. Elle est juste une jeune adolescente à l’humour tranchant et décapant, entourée d’amis aussi épic qu’elle. Enfin je devrais dire des ados tout ce qu’il y a de plus normal !

    Un roman époustouflant remplie d’humour, d’amitié et saupoudré d’un brin d’amour.


  • par (Libraire)
    17 mai 2016

    'Voir n'est pas croire'

    Parker Grant est une jeune femme brillante, drôle et ... aveugle ! Mais sa cécité ne l'empêche pas de vivre sa vie pleinement.

    Seulement, le jour où son père décède brutalement la laissant aux bons soins de sa tante, son quotidien devient difficile. L'été passe comme un mauvais rêve, et la rentrée tire Parker de sa léthargie. Malheureusement pour elle, l'arrivée de son ex petit copain et meilleur ami dans son lycée fait remonter à la surface de mauvais souvenirs.
    Passionnée de course à pied, le sport lui permet de se vider la tête. Mais courir lorsqu'on est aveugle n'est pas chose aisée, surtout pour les autres.

    Un roman drôle, positif, qui nous parle de la vie et de ses aléas de manière très lumineuse.

    A lire à partir de 13 ans.