Dedans ce sont des loups

Dedans ce sont des loups

Stéphane Jolibert

Le Masque

  • 3 avril 2016

    L'homme est un loup pour l'homme

    Il est « la » bonne surprise passée presque inaperçue lors de sa parution en janvier. L'enthousiasme de quelques libraires, notamment du côté de Douai et les propos enflammés de purs lecteurs de polar ont fait le reste. Tout comme l'absence d'hiver véritable puisque c'est en plongeant dans ce Nord de glace, de neige et d'isolement rude qu'ont été ressentis les premiers frissons : froid et angoisse sont au rendez-vous.

    « L'homme est un loup pour l'homme » : Plaute et Hobbes avaient bien raison, même si ces deux philosophes d'une autre époque n'avaient pas envisagé l'usage cinématographique et littéraire d'un tel axiome. Il y a comme un air de Fargo (des frères Coen) dans ce premier roman. Vieux Tom, l'un des protagonistes -aux motivations troubles- est devenu handicapé après un sale accident en forêt.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    26 février 2016

    L'homme est un loup pour l'homme

    Nous sommes "quelque part dans le nord", un endroit où il neige sans discontinuer. Les bûcherons du coin se retrouvent dans un bordel, LeTerminus, Personne n'en connaît le patron, qui communique uniquement par téléphone avec le contremaître qui régit ce petit monde. Une des règles du patron est que l'on doit respecter les filles. Et gare à celui qui contreviendrait aux règles, il aurait alors à tâter du poing avec le garde-putes, Nats.
    Nats garde un bien lourd secret, qui remonte à la surface quand il croit avoir reconnu un visage de son terrible passé...
    Il s'agit ici d'un premier roman, un roman noir qui plonge le lecteur dans un monde étrange. L'auteur effleure et mélange différents ingrédients du western et du polar : de la violence, de la vengeance, beaucoup de testostérone, une nature plutôt hostile, mais avec un certain humour qui n'est pas sans rappeler les Frères Cohen, et tout cela est soutenu par le personnage de Natsume, ô combien romanesque et sombre (tout pour plaire !). Sans oublier un zeste d'amour, élément indispensable pour ficeler une bonne histoire.


  • par (Libraire)
    21 janvier 2016

    les lectures de martine

    Les lectures de Martine

    Premier roman à l'écriture soignée.L'histoire se situe dans le grand nord et évoque la vie tres austère de personnages hauts en couleur survivant dans la neige et le froid.
    Dans ce roman noir , très dur, des personnages généralement au lourd passé, se battent, se vengent et tentent de recréer une illusion d'humanité dans ce bout du bout du monde.
    Ce récit ne peut laisser indifférent.