Les sortilèges du Cap Cod

Les sortilèges du Cap Cod

Richard Russo

10-18

  • 16 mai 2013

    amour, Etats-Unis

    Envie de vacances et de grands airs du large ? Ce roman est pour vous (et pour moi).

    En compagnie de Jack et de ses parents excentriques, j'ai voyagé tout le long de la côte du Cap Code, au rythme de leur location de vacances.

    Sur un ton sarcastique, le narrateur nous décrit la vie des parents de Jack et ce que ce dernier a fait de son mariage. Un triste constat, pendant un temps. Mais comme aux Etats-Unis, tout se termine sur une happy end, ce roman n'est pas en reste.

    Au final, ceux que j'ai le plus aimé dans ce roman, se sont les parents de Jack, obligés de travailler dans une fac de seconde zone dans "ce middwest de merde" (dixit) ; voulant acheter au Cap mais les maisons sont soit "hors de prix" soit "on me la donnerait que je n'en voudrait pas".

    L'image que je retiendrai :

    Celle des cendres du père de Jack dans son coffre de voiture pendant un an, attendant de pouvoir les disperser au Cap.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2013/05/10/27093187.html