Comme un empire dans un empire

Comme un empire dans un empire

Alice Zeniter

Flammarion

  • par (Libraire)
    18 septembre 2020

    Exigent et très travaillé

    Antoine est assistant parlementaire, pense qu’il peut ainsi être pro-actif dans les grandes décisions du pays. L. est hackeuse, ne veut pas de contact avec la viande du dehors et pense qu’elle peut lutter contre certaines injustices à partir du dedans. Mais ils s’interrogent, lui face un monde politique se professionnalisant, elle face notamment à des menaces masquées…
    Dans ce roman exigeant et très travaillé, Alice Zeniter, grâce à de très forts personnages littéraires admirablement maîtrisés, pose la question de l’engagement politique de trentenaires dans la société d’aujourd’hui. Comment lutter pour défendre ses convictions face à des organisations toutes puissantes ?


  • par (Libraire)
    12 septembre 2020

    L IRL

    L et Antoine ne se connaissent pas, ne font pas le même métier, ne fréquentent pas les mêmes milieux.
    Il s'agit pourtant bien des deux personnages principaux du nouveau roman d'Alice Zeniter. Un roman sur l'engagement personnel en politique que l'on vive dans le "dehors" ou dans le "dedans" (traduisez dans le monde réel / IRL ou sur internet).
    Après bien des combats menés et quelques rêves perdus L et Antoine vont se rencontrer et lier leurs mondes respectifs.
    Le mouvement Anonymous, l'opération Pay-back, les Wikileaks et les manifestations des Gilets Jaunes sont au cœur de cet ouvrage.
    Une lecture passionnante !


  • par (Libraire)
    2 septembre 2020

    L. est hackeuse professionnelle et son compagnon vient de se faire arrêter pour ses actions en ligne. Antoine, lui, est l'assistant d'un député du Parti Socialiste depuis plusieurs années.
    Mais chacun de leur univers n'est plus ce qu'il était : d'un côté les faits d'armes médiatisés des Anonymous dans les années 2000, de l'autre, un parti politique qui se délite depuis les dernières élections...
    Mais alors que se pose de plus en plus la question de la place du numérique dans nos vies et son rôle sur tous les pans de la société actuelle, Alice Zeniter propose un roman brillant sur ce qui fait notre présent : la politique, les Gilets Jaunes, la cybersécurité, les modes de vie alternatifs... Avec une langue très fluide, elle aborde tous ces sujets très contemporains, les rend captivants et pose la question de l'engagement à tous les niveaux de la société.


  • Grand roman de l’engagement

    Antoine, assistant parlementaire, commence à sentir la défiance générale envers les politiciens déteindre sur lui. Par hasard, il va rencontrer une hackeuse qui se fait appeler L. Son compagnon vient de se faire arrêter pour hacking. Antoine et L. jeunes trentenaires, engagés politiquement, chacun à sa façon se rapprochent, alors que L. se sait observée et menacée. Grand roman de l’engagement et qui pose la question : que signifie faire de la politique c’est quoi.


  • par (Libraire)
    25 août 2020

    Avec des idées à gauche, Antoine est l’assistant parlementaire d’un député situé à gauche. Il participe au fonctionnement du système parlementaire avec loyauté et sans compter son temps. Il a le projet d’écrire un livre sur la Guerre d’Espagne. Assistant au désastre d’une manifestation de Gilets jaunes, il commence a douter de l’utilité et de l’efficacité de on travail.
    L (on ne saura rien de plus de son prénom) est une jeune femme qui vit dans "deux espace-temps distincts qu’elle appelait le dedans et le dehors et qui étaient clairement séparés". Douée en informatique à défaut d’être douée en relations sociales et de pouvoir "y avoir une place", elle s’épanouit dans le dedans, un espace " libre, flou et immense" "qu’elle "dévalait du bout des doigts", "Là, au début des années 2000, elle avait rencontré les siens". Plus tard, à l’époque des Wikileaks, elle a fait partie de l’armée des Anonymous, participant à son niveau à des actions d’envergure contre la censure numérique. Elle aide les "les femmes aux murmures" celles qui l’appellent parce que leur compagnon les espionnent en ayant installé un "stalkerware" dans leur smartphone ou leur informatique. Elle les dépanne – sans gratification financière ou sociale - et peut aller jusqu’à pourrir la vie de leur mec. L vit avec Elias, un kacker supérieurement doué dont elle pense "que ce qu’il savait faire au-dedans le protégeait aussi au-dehors". Quand il est arrêté pour un vol de données dans le système d’une société spécialisée dans la protection en ligne, elle est perdue. Elle développe peu à peu une peur panique d’être surveillée et arrêtée à son tour, qu’ils viennent "pour elle, le visage masqué, avec leurs gants, et il y aurait du sang partout". Ayant rencontré Antoine dans une soirée, elle se réfugie chez lui et quand elle cède à la panique, Antoine l’emmène en Bretagne, dans la Vieille Ferme de Xavier qui l’accueille sans hésiter. Un endroit où Xavier a formé une communauté de gens inquiets de "l’urgence climatique, la fin du pétrole, la sortie du capitalisme" et qui veulent vivre autrement…
    Alice Zeniter aborde une actualité récente avec des personnages attachants, dont les vies sont mêlées, et pourtant aussi engagés politiquement les uns que les autres. Elle traite de sujets préoccupants : le numérique, les cyber-attaques, le harcèlement en ligne des femmes, le fonctionnement politique, les Gilets jaunes et les travailleurs pauvres. Pour traiter dans un roman d’une actualité qui se déroule quasiment quand elle l’écrit, Elle ne manque pas de courage ! Au travers de ses personnages, tous militants à leur manière, elle pose la question des pratiques militantes et de l’engagement politique, de leur évolution dans notre monde en constante mutation. S’étant fortement documentée, elle met à notre portée des questions qui ne sont pas familières à tous ses lecteurs.
    Dès les premières lignes, j’ai été frappé par la fluidité de l’écriture d’Alice Zeniter, sa manière de saisir l’attention du lecteur et de ne plus la lâcher (et ce n’était pas seulement à cause de livres très noirs et plutôt compliqués que je venais de quitter). Avec une thématique totalement contemporaine, elle nous offre un magnifique récit, brillant, dense, une lecture agréable et enrichissante. Avec un roman très éloigné de "Sombre dimanche" ou de "L’art de perdre", une fois de plus, elle fait preuve de son immense talent.


  • par (Libraire)
    21 août 2020

    Coup de coeur de Laëtitia

    Quelle intelligence dans l'écriture ! Alice Zeniter nous entraine dans le monde ténébreux des hackers, en parallèle de celui non moins mystérieux des arcanes de la politique. Ses deux personnages, Antoine et celle qui se faite appeler L., se croisent, se répondent, s'observent... Sans jamais perdre le fil, l'autrice va et vient dans le récit de ses personnages aux prises avec d'angoissantes questions. La troisième partie de ce roman complexe conclut habilement le tout et nous laisse encore des réflexions à mener sur l'engagement politique dans notre société de la surveillance généralisée. Brillant !
    Librairie la Promesse de l'Aube


  • par (Libraire)
    7 août 2020

    Une fiction ancrée dans notre monde, dans nos chairs rongées par un système s’immisçant dans les moindres interstices de nos vies. À travers ces deux personnages, grâce à un roman juste et parfaitement documenté, Alice Zeniter parvient à rendre sur papier les questionnements modernes d'une génération perdue en quête d'une réappropriation de son réel...