GATEWAY LA REVOLTE
  •  
EAN13
8435407611603

Gateway La Revolte

J.Hawkins M.Menard S.A.Murra

Asmodée

Offres

Le règne du Chancelier Gidéon prend fin ce soir. La ville de Gateway, bâtie sur la maîtrise de la magie, se révolte ! Des factions rebelles fourbissent leurs armes et entrent dans la danse, prêtes à envahir les rues. Leurs partisans s’attaquent aux gardes, montent des barricades et recrutent autant d’insurgés que possible.

Ce soir, le pavé est rouge de sang.

Car en plus de la révolution, des créatures monstrueuses, la Horde Drueggar, ont fait de Gateway leur terrain de chasse. Parmi ces abominations, certaines défient le pouvoir des plus grands mages de la cité…

Gateway – La révolte est un jeu de cartes de type deck building, qui présente de nombreuses particularités. Il s’agit toujours de commencer avec une main de cartes similaire à celle de ses camarades révoltés, et par la suite d’en acheter et de consolider sa pioche. Une des différences majeures de Gateway Uprising, c’est la ville en elle-même, qui est l’objectif principal. Les factions rebelles vont y combattre les forces loyales au Chancelier Gidéon, la Horde Drueggar mais aussi les autres insurgés ! Des confrontations sanglantes jalonnent chaque partie, où la prise de risque a autant d’importance que la combinaison de capacités spéciales. Les districts possèdent des pouvoirs précis, qu’un révolté obtient s’il le tient. Ils sont donc l’objet de disputes âpres, tandis que les monstres de la Horde peuvent y surgir à chaque instant… À moins que ce ne soit la garde, voire les deux !

Un système d’événements impose un rythme aux parties. Grâce, ou à cause de lui, la cité est sans cesse en mouvement, soumise aux incursions Drueggar ou aux soubresauts du Chancelier. La planification des factions de rebelles, des combinaisons si chèrement acquises, peuvent être mises à mal par l’apparition d’un Dévoreur ou d’un Grand Inquisiteur… Ou par l’agression inopinée d’un autre joueur.

Le système de résolution des conflits, valeur d’attaque contre valeur de défense, s’approfondit rapidement grâce aux particularités des insurgés, sans perdre en vitesse et en clarté. Certaines phases d’attaque sont décidées en un instant, ce qui garantit un rythme effréné aux parties – comme dans toute révolution qui se respecte !

Pour l’emporter, une faction rebelle doit contrôler cinq districts, ou obtenir le plus de points d’infamie lorsque la pioche d’événements est épuisée (en contrôlant des districts, en détruisant des monstres et des forces loyales au Chancelier ou en se gardant d’utiliser les Pierres Runiques à sa disposition, de terribles artefacts magiques).

Mais attention, si la Horde Drueggar envahit la cité, tout le monde est perdant… et probablement démembré.

Gateway – La révolte est un deck building dynamique, au concept et aux illustrations décalés, qui est fourni avec sept scénarios optionnels. Il distille habilement son thème et son ambiance dans des mécaniques fines, qui se répondent toutes et garantissent des heures de jeu !
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

19 juin 2018

Insurgés, unissez-vous ! Matez le garde, écrasez vos opposants et réduisez en cendres les hordes de monstres ! Construisez l'armée la plus efficace pour prendre le contrôle de la ville.

Lire la suite