Le bleu du lac

Le bleu du lac

Mattern, Jean

Sabine Wespieser Éditeur

  • 14 juin 2018

    Jean Mattern nous livre un texte d’une grande sensibilité qui se lit d’une
    traite. D’un jet, sans chapître, avec des phrases longues, c’est étonnamment rythmé, et si fluide que la lecture est très douce.
    Il s’agit en fait d’un monologue, celui d’une femme pianiste renommée qui, empruntant le métro, se rend aux obsèques de son amant célèbre pour lequel elle doit jouer. Situation cocasse et perturbante. Elle cogite et retrace leur histoire, se demande comment gérer se moment de deuil seule puisque leur amour était clandestin. C’est beau, c’est élégant.


  • 3 juin 2018

    L'adieu musical

    L’auteur des « Bains de Kiraly » nous offre un roman sensible et délicat en forme de monologue intérieur, dans lequel une pianiste s’apprête à jouer aux funérailles de son amant.

    **Marche funèbre**

    Suite à un récital au Wigmore Hall où elle a remplacé au pied levé un jeune prodige croate, Viviane Craig a été projetée dans la célébrité. Mais lorsque s’ouvre le roman, elle est retirée du métier et ne pensait pas rejouer en public, surtout pas à l’enterrement de son amant, le musicologue et journaliste vedette James Fletcher. C’est par un coup de téléphone de son exécuteur testamentaire que Viviane a appris sa mort brutale en même temps que son souhait ultime : qu’elle joue l’Intermezzo Op. 117 de Brahms à la messe d’adieu. Dévastée par la perte et angoissée à l’idée de s’exposer, la musicienne engoncée dans sa robe noire repense à cette passion secrète dans le trajet en métro qui la mène à l’église, sur cette ligne de Piccadilly si souvent empruntée pour leurs retrouvailles amoureuses secrètes.

    **Nos secrets**

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    15 mai 2018

    "Fugue" à la manière de Jacques Roubaud

    Une femme dans un métro. Elle réfléchit. L'histoire est simple. MAIS cette femme est concertiste et sa renommée est internationale grâce à ces interprétations exceptionnelles de Brahms. Cette femme qui est dans ce métro doit se rendre à l'ultime rendez-vous fixé par son amant impeccable et terriblement british...

    Musique classique et monologue intérieur
    Amour clandestin et raffinement britannique

    Elisabeth


  • par (Libraire)
    14 mai 2018

    Délicat et passionné...

    TRÈS jolie plume et sensibilité délicate presque élégante, incroyablement passionnée, d'une musicienne pudique et discrète à l'intention de son amant qui vient de décéder... évocations des souvenirs ardents et enflammés au fil des stations de métro avant la représentation de cette pianiste particulièrement douée mais énigmatique pour les funérailles...


  • 14 mai 2018

    Délicat et passionné ...

    TRÈS jolie plume et sensibilité délicate presque élégante, incroyablement passionnée, d'une musicienne pudique et discrète à l'intention de son amant qui vient de décéder... évocations des souvenirs ardents et enflammés au fil des stations de métro avant la représentation de cette pianiste particulièrement douée mais énigmatique pour les funérailles...